Les poupées  

La poupée qui représente une forme humaine, a été un des premiers jouets connus. Deux milles ans avant Jésus Christ, ont été retrouvées de petites poupées dans des cercueils d’enfants égyptiens fabriquées en terre cuite, en os, ou en bois. Puis, 500 ans avant JC, les membres deviennent articulés, les bras et les jambes peuvent bougés grâce à une fabrication en papier mâché.
C’est en chine que furent fabriquées les premières poupées en porcelaine dès le cinquième siècle, très vendues dans tout le pourtour méditerranéen.

Avec le temps, la poupée prend des expressions, ses yeux deviennent mobiles en 1880. Au 19ème siècle, l’industrialisation de la poupée débute, elle devient alors encore plus réaliste et sa tête peut tourner. Les bébés à corps mou font ensuite leur apparition conçus avec de nouveaux  matériaux : le celluloïd, le tissu bourré, la feutrine…

Les poupées de cire ou de porcelaine restent toujours très prisées des collectionneurs.
Offrir une poupée à une petite fille lui fera toujours plaisir. Dès ses 18 mois, une poupée est adaptée, poupée de chiffon qui ne se cassera pas. La poupée en plastique classique est recommandée pour permettre à la petite fille de découvrir l’anatomie de la poupée, et d’imiter maman. La poupée se fera alors grondée, câlinée, ses yeux se ferment pour faire la sieste…   Ensuite différents modèles existent et toutes les classes sociales pourront se permettre cet achat tellement le choix est grand : poupée qui marche, qui parle, qui boit, qui fait pipi, qui chante… un très vaste choix, les petites filles les aiment toutes, et leur reste très fidèle une bonne partie de leur vie.

Des petites poussettes promèneront le poupon, un petit landau le bercera, de jolis vêtements l’habilleront, autant d’accessoires pour s’inventer de jolis histoires et faire comme maman !!
Les petits garçons peuvent aussi avoir une attirance pour les poupées, ceci est normal. Le garçon veut également imiter son papa et sa maman, et faire aussi comme sa grande sœur.